10.07.2017

Balade urbaine : voir l’eau en ville

Le 21 juin dernier ont eu lieu plusieurs balades urbaines dans le 10ème arrondissement de Paris dans le cadre du festival "Retour vert le futur". (Re)vivez l’expérience en 10 photos !

France Libertés, en partenariat avec l’association 4D et le laboratoire LEESU, a organisé des balades urbaines dans un coin du 10ème arrondissement. Ces balades ont été l’occasion de redécouvrir ce quartier, bien connu de ses habitants, afin d’observer la présence et la place occupée par l’eau.

 

Le parcours dans le quartier de la Grange-aux-Belles.

 

Réalisées avec des groupes d’enfants et d’adultes, ces balades ont été introduites par une présentation et un questionnement sur la place de l’eau dans nos villes. Souvent enterrée ou cachée l’eau en ville reste très discrète et rejoint rapidement les cours d’eau, pourtant sa présence est essentielle. Face au changement climatique et aux perturbations de l’environnement il est indispensable de revoir l’impact des activités humaines sur le cycle de l’eau et de la place qu’il lui est allouée dans les zones urbaines.

 
 

 

 

En ce jour de canicule, les balades ont rapidement permis de se rendre compte des écarts de température existants entre les zones bétonnées, les alentours du canal Saint Martin, ou encore les zones végétalisées bien plus fraiches.

 

 
 
 

En observant son environnement, la place de l’eau et surtout celle du béton, les participants ont pu jouer le rôle d’aménageurs de leur quartier. Ainsi chacun a pu imaginer comment transformer et par quoi remplacer les espaces bétonnés, les trottoirs, les parkings, ou encore les quais du canal par des espaces plus verts, des arbres, arbustes, fleurs…

 
 
 
 

Le retour de la végétalisation en ville a de nombreux avantages : en favorisant la gestion des eaux de pluies, son stockage dans le sol, ces espaces naturels permettent de réduire les effets d’îlots de chaleur urbains lors de vague de chaleur tout en diminuant les risques d’inondation lors de fortes pluies.

 
 
 
 
Ce quartier du 10ème a donc vu ses quais en béton remplacés par des espaces enherbés, noues, arbustes, arbres et fleurs, ses places de parkings ont été dotées d’herbe, les murs sont devenus végétalisés, intégrant parfois une cascade, et les plaques d’égouts ont été surmontées d’arbustes.