6.03.2017

[EN VIDEO] « Les communautés ont acquis une puissance plus grande en se réunissant pour réclamer leurs droits »

Alexandra Almeida coordonne le programme « pétrole » d’Acción Ecológica, une organisation qui défend les droits de l’homme et les droits de la nature en Équateur.

En 2015-2016, France Libertés a soutenu un projet d’Acción Ecológica pour promouvoir le droit à l’eau face aux industries extractives en Équateur en passant par le renforcement des capacités des peuples autochtones :

Nous avons reçu le soutien de France Libertés pour soutenir les communautés qui résistent et qui luttent pour leur droit humain à l’eau face aux activités pétrolières en Amazonie équatorienne, dans la province de Sucumbios. […] Dans cette région, il est très difficile de trouver de l’eau propre. Elle est complètement polluée, tant au niveau superficiel que souterrain, par les substances qui sont rejetées par l’industrie pétrolière.

Ce projet a permis la création d’une organisation locale, l’Assemblée Sociale Permanente des Communautés Affectées, qui se réunit régulièrement et interpelle les autorités locales sur ces questions.

Le soutien […] a consisté en une articulation réussie des communautés rurales locales afin qu’ils construisent une proposition relative à la problématique de l’eau. […] Cette assemblée, qui regroupe environ 25 communautés, est très active. [Les communautés] ont acquis une puissance plus grande en se réunissant pour réclamer leurs droits.

Regardez la vidéo