6.07.2017

Les effets du changement climatique sur la montée des eaux

Une nouvelle vidéo de l’Agence Spatiale européenne (ESA) présente l’impact du changement climatique sur la montée des mers et océans à travers le monde.

D’après cette vidéo, trois causes principales expliquent ce changement global du niveau de l’eau : la dilatation thermique des océans, la fonte des calottes polaires et des glaciers, et les changements de stock d’eau continentale. L’Agence utilise des données satellites pour mesurer l’impact de ces trois composantes distinctes sur la montée des océans.

L’eau de fonte issue des glaciers compte pour environ 6,6 millimètres de la croissance du niveau de l’eau chaque décennie, ce qui représente 20% de l’évolution totale entre 2003 et 2013. La calotte glacière du Groenland représente 8,3 millimètres, c’est-à-dire 25% du total, alors que la fonte de la calotte glacière de l’Antarctique contribue à une montée de 3,6 millimètres, ou 11% sur le total de la décennie. Les évolutions de stocks d’eau continentale (comme les lacs) ont fait monter les eaux des mers et océans de 3,3 millimètres (10% du total), et la dilatation thermique a ajouté 9,9 millimètres, c’est-à-dire 30% de l’évolution totale.

L’eau s’étend lorsqu’elle gèle en glace, et se rétracte quand elle fond ; mais au-delà d’une certaine température, l’eau commence à s’étendre en chauffant, d’après l’Agence américaine d'observation océanique et atmosphérique. Dès lors, quand les océans accumulent un « surplus de chaleur causé par les émissions de gaz à effet de serre », leur volume augmente et le niveau des mers monte.

Les scientifiques peuvent également mesurer la montée de chaque mer ou océan de manière indépendante, en utilisant des altimètres satellites pour déterminer les moments précis où les eaux sur Terre montent de manière conséquente, d’après la vidéo de l’ESA. La comparaison de ces mesures avec les différentes causes identifiées de la montée des eaux (fonte des glaciers, fonte de la calotte glacière, évolution des stocks d’eau…) aide les scientifiques à mieux comprendre les variations du niveau mondial des océans.

La montée globale des eaux a déjà un impact très important sur nos modes de vie. Les inondations représentent en effet un des principaux facteurs de risque à l’échelle planétaire, causant chaque année des pertes humaines et des dégâts matériels considérables.

France Libertés, à travers son engagement pour la reconnaissance du lien réciproque entre gestion de la ressource en eau et changement climatique, plaide pour des mesures d’adaptation au risque d’inondation passant par une redéfinition de notre relation à l’eau.