climat.gif
co2.gif

Pourtant, pour trouver ces informations sur le changement climatique, il faut chercher car les médias ont d'autres préoccupations que de nous informer des risques que courre notre planète. Les journalistes perdent leur énergie à discuter économie, Brexit, Aéroport de Notre Dame des Landes, élections en Espagne.

Que dis-je? le foot, le foot, le foot.

Et pendant ce temps, le taux de 400 PPM de CO2 dans l'air (0.04%) est atteint et dépassé au pôle sud pour la première fois depuis 4 millions d'années sans que cela fasse la une des journaux.

Lire la suite de la tribune d'Emmanuel Poilane sur le Huffington Post

Voir également