Gilbert Mitterrand, Président de la Fondation France Libertés, vous adresse ses meilleurs vœux pour l’année 2018.

« Nous sommes en train de perdre la bataille du climat. » Nous ?

Nous les États aux politiques publiques divergentes ? Nous qui avons investi l’an dernier 1700 milliards de dollars dans les énergies fossiles ? Nous qui ne pouvons seuls, ou qui ne voulons pas, réguler le marché ? Nous le marché pour qui la transition énergétique n’est pas synonyme de profits immédiats ?

Nous les Peuples, la société civile, les citoyens ?

Une chose est certaine, Nous, c’est l’Humanité. Et les batailles perdues sont celles qui ne sont pas livrées, ou menées dans le désordre.

Remise du prix Danielle Mitterand et Festival des solidarités 2017
Gilbert Mitterrand remet le Prix Danielle Mitterrand 2017 à Paris le 18 novembre.

Et pourtant !

Les savoirs et les cultures des peuples sont immenses. C’est de ce côté-là qu’il faut espérer.

L’organisation des COP regroupe un large panel de la société civile qui met en avant les actions concrètes menées partout dans le monde. Les résultats parlent d’eux-mêmes, en particulier, là où la préservation du cycle de l’eau a permis de lutter contre le changement climatique. Ces exemples, de plus, appellent davantage d’actions que de laborieuses négociations limitées à la seule problématique des gaz à effet de serre, et chaque citoyen peut se saisir de solutions concrètes existantes à toute échelle.

En 2018 aura lieu la COP24,  » dernière occasion  » pour se placer sur la bonne trajectoire, a rappelé le rapport 2017 de l’ONU. Alors, que chacun du  » Nous  » soit à la hauteur de l’enjeu !

Les ONG et France-Libertés veulent gagner cette bataille, avec vous.

Bonne année à tous,

Gilbert Mitterrand

 

Voir aussi