Genève, ville avec la plus forte concentration d’organisations de défense des droits humains dont le Conseil des Droits de l’Homme.

Celui-ci se réunit du 9 au 27 septembre. France Libertés répond présente pour défendre les droits des peuples à disposer de leurs richesses au sein de cette enceinte des Nations Unies ouverte à la société civile.

Le Conseil des Droits de l’Homme

Le Conseil des Droits de l’Homme est un organe des Nations Unies créé en 2006 avec pour objectif de renforcer la promotion et la protection des droits humains partout dans le monde.

Les situations de violations des droits humains dans les pays y sont présentées ; des recommandations sont ensuite formulées pour y remédier.

Les organisations de défense des droits humains, sous condition de détention du statut consultatif, sont habilitées à s’exprimer devant les diplomates.

Le plaidoyer de France Libertés

Le travail de France Libertés se concentre sur les sessions tri-annuelles du Conseil des Droits de l'Homme où la fondation expose sous différentes formes les situations de violations des droits humains, que ce soit à l’écrit ou à l’oral devant les représentants des Etats présents à Genève.

France Libertés organise une conférence sur place à propos du droit à l'eau des peuples autochtones menacé par les industries extractives et les grands barrages. Découvrez le bilan de cet événement

Les déclarations publiées peuvent être consultées ici:
– Déclaration générale de France Libertés sur le droit à l'eau des peuples autochtones: Déclaration générale de France Libertés

 

 

 

 


– Déclaration sur le projet minier Conga à Cajamarca au Pérou: Déclaration Cajamarca (français)Déclaration Cajamarca (anglais)Déclaration Cajamarca (espagnol)

 

 

 

 


– Déclaration sur le grand barrage de Bujagali en Ouganda: Déclaration Bujagali (français)Déclaration Bujagali (anglais)

 

 

 

 

La mobilisation autour de ces questions ne s’arrête pas à Genève ou Paris, nos partenaires sont mobilisés partout dans le monde, nous relayons leurs revendications et comptons sur vous pour les diffuser !
 

Voir aussi