Dans le cadre de la 27ème session du Conseil des Droits de l’Homme, France Libertés organise un évènement-parallèle sur les droits des populations autochtones face au protocole de Nagoya, le 18 septembre au Palais des Nations.

Cet évènement-parallèle sera appuyé par une déclaration écrite. Cette déclaration souligne comment certains droits de l’Homme, en particulier les droits des peuples autochtones, peuvent être garantis par des mécanismes d’accès et partage des avantages qui découlent de l’utilisation des ressources génétiques et savoirs traditionnels associés (APA) contenus dans le protocole de Nagoya. La déclaration appelle par conséquent l’ensemble des Etats à ratifier le protocole de Nagoya tout en élaborant des régimes APA plus forts que ce que ce protocole prévoit et donc plus axés sur la protection des droits des populations autochtones.

Voir aussi