LOGO Fonds vert R20 femmesEn 2019, France Libertés soutient 3 nouveaux projets de terrain au Sri Lanka, en Ouganda et au Soudan du Sud.

Suite à notre appel à projet portant sur les liens entre l’eau et le climat, le Fonds Vert R20 pour les femmes et France Libertés ont ensemble choisi de soutenir 3 projets, chacun œuvrant à la restauration du climat en respectant le cycle de l’eau.

Sècheresses, inondations, désertifications… l’eau et le climat sont intrinsèquement liés. L’importance de la protection de l’équilibre du cycle de l’eau est ainsi au cœur de ces trois projets déterminés à rendre l’eau à la terre pour restaurer environnement, climat et mode de vie des communautés.

La possibilité d’avoir accès à l’eau est vitale pour jouir de son droit humain à l’eau. Ce droit est aujourd’hui mis en danger par le dérèglement climatique auquel les États ne répondent pas. Nous souhaitons soutenir ces actions de terrain œuvrant pour l’équilibre du cycle de l’eau comme levier d’action contre le changement climatique et les conséquences en chaîne pour les populations les plus vulnérables.

– En Ouganda, Katosi Women Development Trust (KWDT)

Les objectifs de KWDT sont de soutenir l’organisation et l’autonomisation des femmes en milieu rural et de créer des moyens de subsistance durables. Renforcer la capacité des communautés à gérer durablement les ressources en eau et atténuer les effets néfastes des changements climatiques sont à la base de ce beau projet.

– Au Sri Lanka, South Asia Partnership Sri Lanka (SAPSRI)

L’ONG SAPSRI se donne pour mission de renforcer les capacités des communautés pauvres et marginalisées en appuyant un système de gestion de l’eau participatif et en soutenant une agriculture intelligente qui puisse assurer la sécurité alimentaire face au changement climatique et générer des revenus aux paysans.

– Au Soudan du Sud, Yikilo Organization for Peace, Reconstruction and Development

Dans un contexte régional gangréné par des conflits incessants et une extrême pauvreté, l’ONG Yikilo a pour objectif d’aider les communautés locales à reboiser leur territoire et promouvoir l’agroforesterie pour réduire l’insécurité alimentaire et ainsi améliorer les conditions de vie des populations.

A travers la sensibilisation, la formation, des ateliers, des plantations… ces trois projets ont chacun pour but que les communautés locales puissent devenir actrices d’un changement positif pour leur environnement, leur accès à l’eau et leur mode de vie.

Voir aussi