Camilo Limako, Danielle Mitterrand et José Pinto partagent un moment unique lors du Grand Bivouac à Albertville en 2007


« Danielle Mitterrand, semblait être habitée d’une forme de tendresse particulière pour ceux que notre modernité a appelé « peuples racines » ou « sociétés autochtones ».

Elle n’a pas hésité longtemps avant de soutenir la venue en France de deux représentants de la société des indigènes Kogis de Colombie, accueillis dans le cadre du Grand Bivouac à Albertville en 2007, à l’occasion des 10 ans de l’association Tchendukua.

Dans l’agitation du festival, des films et des conférences, tranquillement assis sous un doux soleil d’automne Danielle et ses invités donnaient l’impression de s’être retrouvés. Comme des humains, qui se re-connaissent sans besoin de beaucoup de mots.

Sereins, présents au monde, elle et ils regardaient ensemble le monde s’agiter »

Association Tchendukua- Ici et Ailleurs


 

Voir également