Les messagères de l’eau en pleine marche


C’est en plein cœur de l’Etat indien d’Orisha que prend source le tourbillon du changement. Expulsés de leurs terres pour permettre la construction de barrages, les peuples autochtones Adivasis et la communauté des Dalits se voient obligés de vivre loin de leurs traditions dans des conditions précaires.

Confrontés à l’appropriation et la pollution des points d’eau par de grandes entreprises d’extraction de charbon, des remous apparaissent. Un profond courant de mobilisation prend forme.

Accompagnées par l’association Paribartan, ces femmes deviennent de véritables messagères de l’eau. Grâce à la redécouverte de leur puissance collective, elles s’engagent dans de longues marches pour revendiquer un accès partagé à cette source de vie et apporter la force à d’autres communautés pour résister contre les violations de leurs droits. Les messagères participent ainsi à construire une gouvernance démocratique de l’eau et à tisser des liens de solidarité entre les villages.

Soucieuse de renforcer les capacités des communautés locales à défendre leur droit à l’eau et gérer en commun cette source de vie, la Fondation a soutenu de nombreux porteurs d’eau à travers le monde.


 

Voir également