Danielle Mitterrand et Jacqueline Madrelle, au Boulevard des Potes à Bordeaux, en mars 1996, lors de la campagne pour le Passeport contre le racisme

Mars 1996, Danielle Mitterrand se rend à Bordeaux, au Boulevard des Potes, lieu emblématique de débat, de rencontres et de lutte contre les discriminations, pour présenter le Passeport Européen contre le racisme. Les locaux se sont vite révélés trop exigus pour accueillir la foule d’ami.e.s et d’habitué.e.s de cet espace militant réunis pour découvrir ce curieux livret.

« Je m’engage à résister à tout acte raciste » 

Le message est clair. Ce petit fascicule, crée en 1994, contient toutes les informations pour défendre ses droits et faire respecter la loi qui condamne, depuis 1990, le racisme. Un document actif de résistance grâce auquel Danielle Mitterrand entend faire appel aux consciences citoyennes. Traduit en 19 langues, ce passeport a voyagé à travers l’Europe, véritable ambassadeur de tolérance, de respect et d’ouverture aux autres.

« En Gironde, de document a été distribué à de nombreux jeunes participant à des tournois sportifs comme symbole de leur engagement citoyen ! » 

D’après le témoignage de Jacqueline Madrelle, Présidente de France-Libertés Gironde


 

Voir également