Un grand fauteuil, une panoplie d’étranges appareils, de quoi permettre aux équipes de l’Institut Belrad d’évaluer le niveau de radioactivité présent tout en échangeant avec les enfants aux sourires malicieux


Tchernobyl. 35 ans après l’accident, territoires et mémoires restent marqués par le sinistre. Si l’environnement porte encore la marque de la radioactivité disséminée, les populations doivent toujours vivre avec cet héritage empoisonné.

Aux côtés de l’Association des Enfants de Tchernobyl, la Fondation a soutenu l’Institut Belrad. Au plus près des populations contaminées du Bélarus, l’Institut, entièrement indépendant, mesure la charge toxique dans les corps des enfants auxquels ils administrent des soins médicaux.

Dans la gaieté que reflètent leurs sourires, les enfants apprennent également à se défendre face à cet ennemi invisible : choix de bons aliments, méthodes de décontamination efficaces, autant de réflexes transmis par les équipes de l’Institut.

Un engagement radical et multiforme qui résonne avec la protection des droits fondamentaux qu’a toujours défendue la Fondation !


 

Voir également