Ouest France a recueilli le témoignage d’Albane Buriel qui a développé des ateliers créatifs avec les enfants dans les camps de déplacés au Kurdistan irakien. Ce projet a été réalisé avec l’appui de France Libertés, qui agit dans le camp d’Ashti depuis novembre 2016.

Extraits. « J’ai animé des ateliers d’arts plastiques, pour les enfants mais aussi pour les adultes, avec cette fois, une optique de formation ». Objectif : que les Irakiens puissent transmettre eux-mêmes. « C’est le but de l’humanitaire. Pas question de faire à la place des gens que l’on aide, mais qu’ils puissent faire sans nous. ».

Albane Buriel - Ouest France

Découvrir le témoignage sur le site internet de Ouest France.

Voir aussi