Gilbert Mitterrand, président de la Fondation Danielle Mitterrand, vous présente ses meilleurs vœux pour l’année 2020.

 

Depuis 1986, la Fondation Danielle Mitterrand – France Libertés s’emploie à donner la parole à ceux qui ne l’ont pas, aux oubliés, aux peuples opprimés, aux minorités discriminées, qu’il s’agisse des Kurdes de Syrie abandonnés ou des peuples autochtones niés dans leur humanité.

Au Chili, à Hong-Kong, en Iran, en France, au Liban, en Algérie et dans tant d’autres pays, sur tous les continents, des femmes et des hommes manifestent dans les rues pour réclamer plus de justice et plus de démocratie. Ils prennent la parole et leur colère est légitime. D’autres sombrent, hélas, dans le populisme ou précipitent la multiplication de régimes autoritaires.

Aux enjeux démocratiques, sociaux, économiques, voire diplomatiques, s’ajoute désormais celui du dérèglement climatique dont les causes dues à l’activité humaine sur la planète ont des répercussions sur tous les autres enjeux. Ces causes sont « systémiques », parfaitement identifiées, rapports après rapports, en relation avec un modèle de développement prédateur et inégalitaire.

Les conséquences du dérèglement climatique sont systémiques, ce qui faisait dire à Danielle Mitterrand que « le combat pour les droits humains est indissociable de la défense des éléments essentiels de la vie ». Elle établissait un lien entre la défense des droits humains et la protection des biens communs du vivant que porte et conjugue la Fondation Danielle Mitterrand – France Libertés dans tous ses combats.

Compte tenu de l’urgence pour l’humanité de repenser radicalement son rapport au monde et sa relation à l’autre, 2020 sera pour notre Fondation l’année de l’approfondissement de ce concept et des prolongements qu’il implique pour nos plaidoyers et nos actions.

L’année 2020 ouvrira ainsi le champ à de nouveaux « outils » et à de nouveaux réseaux de solidarité afin d’optimiser notre engagement et notre soutien aux alternatives salvatrices face à un système déjà prédateur et inégalitaire, mais devenu mortifère.

Gilbert Mitterrand

Gilbert Mitterrand

Voir aussi