Suite à l’élection de Jair Bolsonaro et dans un contexte de criminalisation croissante des mouvements sociaux au Brésil, 17 organisations de solidarité internationale françaises, dont la Fondation Danielle Mitterrand, ont décidé de former la Coalition Solidarité Brésil.

Avec la campagne « Le Brésil résiste. Lutter n’est pas un crime » nous relayons le cri d’alarme de la société civile brésilienne.

Le baromètre : un état des lieux de la situation sociale au brésil

La Coalition Solidarité Brésil a créé un baromètre pour faire un état des lieux de la situation sociale du Brésil et mesurer la pression subie par la société civile.

Ce baromètre confirme l’augmentation des violences envers les minorités et les populations les plus exclues depuis l’arrivée de l’extrême droite à la tête du Brésil en 2019.

TÉLÉCHARGER LE BAROMÈTRE

DÉCOUVRIR L’INFOGRAPHIE

 

Les populations les plus exclues sont les premières visées par l’augmentation des violences : femmes, populations autochtones, personnes LGBT… sont en première ligne face à la répression.

    • Population autochtone : en 2018, 135 autochtones ont été assassinés contre 56 en 2016. Ces crimes restent bien souvent impunis, leurs auteurs sont rarement poursuivis par la justice :
    • Environnement : en 2019, la déforestation de l’Amazonie a augmenté de 85% par rapport aux données de 2018 sur cette même période :
    • Femmes :  selon les derniers chiffres disponibles, 4 556 féminicides ont été comptabilisés en 2017, le chiffre le plus haut depuis 10 ans.
    • Racisme et violences policière : l’année 2019 se révèle particulièrement violente dans l’État de Rio de Janeiro : de janvier à octobre, l’Institut de Sécurité Publique a recensé 1 546 cas de morts par des agents de l’État.
    • Accès à la terre :  une forte concentration des terres entre les mains d’une minorité : 45% des terres agricoles sont ainsi dans les mains de moins d’1% des propriétaires.

 

Le témoignage d’Angela Kaxuyana – Articulation des peuples autochtones du Brésil

Aller plus loin

 

Voir aussi