Créée par Danielle Mitterrand en 1986, France Libertés est une fondation reconnue d’utilité publique à but non lucratif. Elle a pour mission de défendre les droits humains et les biens communs du vivant. Pour remplir cet objectif, France Libertés s’engage à :

  • Soutenir des initiatives de terrain porteuses de solutions et de changement ;
  • Plaider auprès des décideurs et des instances internationales, nationales et locales pour rendre les droits humains effectifs ;
  • Sensibiliser pour former, informer et mobiliser les citoyens.

Soutenir des initiatives de terrain porteuses de solutions et de changement

Périodiquement, France Libertés lance des appels à propositions sur le droit à l’eau et les droits des peuples. Elle participe ainsi au financement de projets favorisant le renforcement des capacités des acteurs locaux, l’engagement des citoyens, ou encore la sensibilisation des élus et des représentants locaux.

Pour la fondation, le soutien aux projets a toujours été une relation à double sens. Bien sûr, son rôle consiste à soutenir des actions d’intérêt général, mais la fondation n’a jamais négligé la capacité des communautés et organisations partenaires de nous étonner et nous enrichir par d’autres pratiques et concepts.

Découvrez les projets soutenus par France Libertés depuis 2010.

Plaider pour rendre les droits humains effectifs et défendre les biens communs du vivant

Un pan majeur du travail de France Libertés consiste à promouvoir ses valeurs, messages et propositions concrètes auprès des décideurs que ce soit à l’échelle locale, nationale ou internationale.

France Libertés travaille notamment avec les parlementaires pour renforcer des lois (loi biodiversité) ou en proposer (loi sur le droit à l’eau). Il s’agit d’avoir une influence sur les cadres législatifs existants pour que les droits humains et biens communs du vivant soit mieux protégés. Elle rencontre aussi ponctuellement diverses structures locales, régionales ou nationales pour y relayer ses revendications ou apporter son expertise.

Dotée du statut consultatif spécial auprès de l’ONU depuis 1991, France Libertés n’a eu de cesse d’y porter un plaidoyer fort à travers l’organisation d’événements au sein des instances, l’organisation de rencontres entre société civile et experts, l’envoi d’informations, la rédaction de déclarations écrites et des déclarations orales. Elle transmet aux diverses instances ou experts (Conseil des droits de l’homme, Rapporteurs spéciaux, Instance permanente sur les questions autochtones, Organisation mondiale de la propriété intellectuelle, COP climat et biodiversité…) ses inquiétudes quant à des violations ou menaces fortes sur les droits humains. Elle s’efforce aussi de donner directement la voix à ses partenaires du monde entier (associations, mouvements autochtones, militants) pour qu’ils puissent témoigner de ces violations et partager leurs solutions pour une plus grande effectivité des droits humains, le respect de la dignité et la protection des biens communs du vivant.

Sensibiliser pour former, informer et mobiliser les citoyens

France Libertés répond régulièrement aux sollicitations des associations, des collectivités ou des écoles pour prendre part aux débats publics. Elle organise fréquemment des conférences, des débats participatifs, des projections, des soirées ou d’autres événements de sensibilisation. Abonnez-vous à la newsletter ou suivez-nous sur les réseaux sociaux pour être tenu informé de l’agenda.

Pour éveiller les enfants aux enjeux d’aujourd’hui, la Fondation a également développé des outils éducatifs tels que des jeux et des kits pédagogiques.

Enfin, au travers de grandes campagnes internationales, France Libertés cherche à mobiliser les citoyens (Porteurs d’eau, Share Stevia, Peace for Jummas…).