#3. Rendre l’eau à la terre : éclairages et alternatives

Aujourd’hui, notre série « Rendre l’eau à la terre : éclairages et alternatives » nous amène au delta du Danube, plus grande zone humide d’Europe.

Le delta du Danube, plus grande zone humide d’Europe, s ‘étale à la fois sur l’Ukraine et la Roumanie. Le lieu est classé « réserve internationale de biosphère » par l’UNESCO depuis 1991, suite à la chute de l’URSS. Les zones humides représentent des écosystèmes aussi riches que fragiles. Élément clefs dans les liens unissant l’eau et le climat, ils agissent en zone tampon lors d’évènements extrêmes (stockage de l’eau en sécheresse, absorbions lors d’inondation).

delta du Danube

Ces écosystèmes ont  longtemps été perturbés par des travaux allant jusqu’à l’assèchement des marais pour l’insertion de zones agricoles ou la poldérisation  par exemple. Aujourd’hui, les zones humides retrouvent leur lettre de noblesse grâce à leur rôle écologique primordial désormais indéniablement reconnu.

Habitat d’une riche faune et flore, le delta du Danube subit pourtant les désaccords de gestion entre ses deux pays riverains. L’écosystème, lui, ne connait  pas de frontière… Le delta du Danube, acteur majeur du cycle de l’eau et de la préservation du climat local est menacé par des enjeux géopolitiques et économiques. Des solutions locales, à l’échelle de l’écosystème et indépendamment des simples désirs étatiques doivent être mises en place pour préserver ce lieu vital.

Lire l’article sur le site internet de Basta !

Voir aussi