La Fondation Danielle Mitterrand créée en 1986, œuvre à la construction d’alternatives démocratiques, solidaires et écologiques face à un modèle prédateur pour la planète et préjudiciable pour les droits humains.

« Toute utopie finit par basculer vers une concrétisation. » – Danielle Mitterrand  (Mot à mot, janvier 2010)

Face à la crise systémique, la Fondation agit pour donner vie aux utopies à travers trois piliers complémentaires :

AGITER les idées et les actions

Avec ses partenaires, la Fondation souhaite créer du débat entre les acteurs et les actrices de la société civile sur les formes de luttes et de pratiques afin de transformer nos façons d’agir, de penser et nos manières d’être au monde.

Pour cela la Fondation construit des espaces de rencontres et de synergies entre des mondes et des savoir-faire différents. Elle organise également des débats participatifs, des conférences, des projections et réalise des publications et webinaires.

SOUTENIR les résistances et les alternatives

La Fondation soutient des projets citoyens en France et à l’international tels que des projets de terrain portés par les populations locales et les personnes les plus vulnérables face à l’urgence systémique, des projets favorisant la prise de parole, le renforcement de capacités ou la mise en réseau des acteurs locaux d’ici et d’ailleurs ou encore des projets mettant en lumière des alternatives au système dominant, radicales et exemplaires.

Pour cela, elle accompagne les porteurs d’initiatives collectives autour des communs, des solutions locales pour le vivant, des savoirs traditionnels, des nouvelles formes d’organisation collective et de développement des solidarités interrégionales.

PORTER les envies et les luttes

Pour démontrer qu’un autre monde est possible, la Fondation fait entendre la voix de celles et ceux qui donnent vie aux utopies par leurs actions porteuses de transformations radicales et leurs voix déterminées à se faire entendre. Elle s’efforce ainsi de donner la parole aux premiers et premières concerné.es qu’ils soient collectifs, associations ou peuples autochtones.

Pour cela, la Fondation participe à leurs financements, crée des partenariats et porte différentes publications pour les mettre en lumière à travers divers formats (podcast audio, vidéos, articles).