Au-delà de l'actualité dramatique récente dominée à nouveau par le sort terrible réservé aux minorités, l'exposition itinérante "Kurdes d'Auvergne, Français d'ailleurs" revient sur la question fondamentale et de base qui porte sur les valeurs universelles de libertés, de fraternité et d'égalité.
 
En août 1989, 337 Kurdes irakiens, pour moitié des enfants, arrivent au camp militiaire de Bourg-Lastic en Auvergne. D'autres réfugiés kurdes suivront dans les mois suivants. Ce sont des survivants. Ils ont fui les bombardements à l'arme chimique et la politique de la terre brûlée mise en place par Saddam Hussein.
 
A travers l'histoire des "Kurdes d'Auvergne", l'exposition invite à découvrir comment l'avenir s'est construit à Bourg-Lastic, Mainsat, Vic-le-Comte, Piriac-sur-Mer ou Auzon, bien au-delà du destin des familles de réfugiés accueillies. Cette exposition raconte une rencontre exemplaire entre ces réfugiés et la République, en ce mois d'août 1989, au moment même où la France tout entière fêtait le bicentenaire de sa révolution et la proclamation de la déclaration des droits de l'homme et du citoyen.
 
L'exposition sera présentée du 3 au 17 octobre 2014
dans la salle des Colonnes et le patio de l'Hôtel de Ville,
du lundi au vendredi de 8h30 à 18h et le samedi de 9h à 12h.
 
kurdes_d_auvergne_francais_d_ailleurs_exposition.jpg

Voir également