Le FSM, à quoi ça sert ?

fsm_logo.jpg

Le Forum social mondial est « le plus grand rassemblement de la société civile visant à construire des solutions aux problèmes de notre temps ! »

Né en 2001 au Brésil, le Forum Social Mondial (FSM) cherche à construire des alternatives concrètes au modèle économique néolibéral et aux politiques fondées sur l’exploitation des êtres humains et de la nature.

Le FSM est un lieu de convergence des mouvements sociaux, de libre expression, d’échange citoyen, de manifestation artistique, de revendication et d’inspiration. Il suscite des engagements concrets et provoque l’élaboration de stratégies d’action en réseau. Sa vocation : construire ensemble, et dans un élan de solidarité internationale, un monde meilleur fondé sur la justice sociale et environnementale, l’économie sociale et solidaire, la démocratie participative et la reconnaissance de l’égale dignité de toutes et tous.

Le FSM 2016 marquera l’histoire comme étant le premier à se tenir dans un pays « du Nord ». Face à la crise globale qui affecte l’humanité toute entière, il est crucial de dépasser certains clivages qui persistent toujours et d’inviter les mouvements et acteurs de solutions de tous les continents à agir ensemble.

Et France Libertés là-dedans ?

Déjà présente au Forum Social de Tunis en 2015, France Libertés avait organisé quatre ateliers sur l’eau : eau et climat, eau et droit, eau et agriculture, eau et énergie. Avec des organisations et réseaux de la société civile du monde entier réunis au sein d’ « Eau, Planète et Peuples », elle avait construit et porté un message humaniste fort sur la question de l’eau.

En 2016, France Libertés organise une conférence intitulée « Extractivisme, eau et changement climatique. Focus sur l’Amérique du Nord » le 10 août de 9h à 11h30.

L’extraction de minéraux, métaux et énergies fossiles dans le monde par l’industrie minière impacte toutes les étapes du cycle de l’eau. En polluant, épuisant et détruisant les sources d’eau douce plus rapidement qu’elles ne sont capables de se renouveler, les effets cumulés de l’extractivisme participent activement à la crise de l’eau globale, elle-même intimement liée au changement climatique. Cette situation a de forts impacts sociaux et environnementaux sur les populations concernées, au premier plan desquelles figurent les peuples autochtones. En Amérique du Nord, les activités extractives se développent à grande vitesse, bouleversant sur leur passage les modes de vie autochtones, le cycle de l’eau et le climat.

forum_social_mondial_2016.jpg

Au-delà de cette conférence, le FSM est un lieu de rencontres où les partenariats à l’échelle internationale se forment et se renforcent.

Toute la semaine du Forum Social Mondial, suivez-nous sur notre site internet,
sur nos réseaux sociaux Facebook et Twitter
et sur le portail d’information de la société civile et des médias indépendants.

 

Voir également