L’action de France Libertés part d’un constat : certains éléments, certains biens, sont différents des autres, parce qu’ils sont indispensable à la vie. Ce sont ce que nous appelons les biens communs du vivant : la terre, l’air, le soleil (l’énergie) et évidemment l’eau. Considérer que les Droits Humains fondamentaux sont immuables sans être figés, accepter de revenir sur nos a priori collectifs, c’est aussi cela le travail de fond de la fondation.

Ces 25 ans regroupent évidemment des expériences très différentes, depuis l’action en faveur du peuple Kurde, jusqu’à la participation à la reconstruction du système éducatif au Cambodge, en passant par la lutte contre le Sida en Afrique. Nous ne nous sommes jamais interdit un sujet parce qu’il aurait été trop complexe, trop délicat, ou trop politique.

Pour nous, la Politique ne doit s’écrire qu’avec une majuscule. En effet, avant les débats partisans ou les dérives inhérentes au pouvoir, la Politique doit reprendre sa vraie place : celle de la vie de la cité, du vivre ensemble, du lien social, tout ce qui fait que nos sociétés peuvent avoir du bon sens. Tout ce que nous voudrions poser comme les bases d’une nouvelle société. Chacune de ces campagnes, chacune de nos actions nous porte vers cet objectif : imaginer un monde ou la vie reprend toute sa place et où l’argent retrouve la sienne : celle d’un outil au service de l’homme.

Dans les mois qui viennent, nous vous présenterons donc en détail certains des projets et des actions de France Libertés, ces grands chantiers qui ont marqué ces dernières années. Ils sont notre histoire et la base de ce que nous voulons construire pour demain.

Le premier chapitre : 25 ans d’Histoire : France Libertés a soutenu le peuple Kurde

Voir également