C'est une véritable catastrophe pétrolière qu'est en train de vivre le nord du Pérou. Par deux fois depuis le début d'année, un oléoduc s'est rompu. Résultat : l'équivalent de plus de 3000 barils de pétrole se déversent dans une zone particulièrement riche en faune et en flore. Plus de 8000 habitants sont directement touchés par cette catastrophe.

Alice Richomme, chargée de mission extractivisme à France Libertés, souligne ces dommages environnementaux et humains :

L'eau est évidemment contaminée. Les exploitations de cacao sont touchées, la pêche est devenue impossible, l'eau est inutilisable pour irriguer les cultures. Cela pose énormément de problèmes quant à la subsistance de ces populations sur place qui se retrouvent dans une situation critique pour survivre.

Ecoutez l'interview

 

Retrouvez les chroniques de France Libertés sur le site internet de Fréquence Terre

logo_frequence_terre-3.png

Voir également