Lettre de soutien du Mouvement Européen pour l’Eau au Forum Mésopotamien de l’Eau

Les membres et alliés du Mouvement Européen pour l’Eau expriment leur soutien et leur solidarité aux organisateurs du Forum Mésopotamien de l’Eau, un forum de la société civile sur la gestion alternative de l’Euphrate et du Tigre et de leurs affluents en Irak, Turquie, Syrie et Iran qui se tiendra du 6 au 8 avril 2019 à Sulaymaniyah, région du Kurdistan en Irak.

mesopotamian water forum

Partout dans le monde, il existe des exemples de dégâts causée par des barrages et centrales hydroélectriques. Les preuves sont bien documentées et le réseau international de personnes luttant contre ces dégâts ne cesse de croître. La lutte contre les barrages peut donc être considérée comme une lutte mondiale.

Le Mouvement Européen pour l’Eau fait partie de ce réseau international de défense des rivières, des territoires et des communautés qui leur sont liées.

Lorsque des barrages et des centrales hydroélectriques sont mis en place dans une région donnée, ils affectent une multitude d’acteurs et les impacts négatifs documentés ne font qu’augmenter avec le temps.

Les perturbations du cycle local de l’eau impliquent la dégradation des écosystèmes, des rivières et des aquifères, mais souvent aussi la déconnexion des masses d’eau entre elles, la mise en eau de vastes zones de terres fertiles, la perte d’habitats uniques, les émissions de dioxyde de carbone et méthane dues au barrage lui-même et aux activités industrielles qu’il induit, l’augmentation de l’occupation du sol dans les zones inondables par différentes activités humaines et la vulnérabilité accrue face au changement climatique.

Oui, une solution présentée comme une mesure d’atténuation du changement climatique augmente en fait la vulnérabilité des sociétés, étant donné que les barrages et les centrales hydroélectriques sont connus pour diminuer la sécurité de l’eau: la dégradation quantitative et qualitative des masses d’eau, parallèlement à l’augmentation de la demande en eau, réduit fortement la résilience du cycle local de l’eau. L’augmentation par l’infrastructure de la quantité d’eau disponible pour différents usages n’est que temporaire et s’en remettre à cette source est extrêmement imprudent pour une société qui s’inquiète de sa durabilité à l’avenir.

Depuis la naissance de la civilisation, toutes les sociétés dépendent du bon état des masses d’eau des différents territoires. La lutte dans la région mésopotamienne est donc particulièrement symbolique.

Les infrastructures hydrauliques prévues dans cette région non seulement détruiront la totalité des moyens de subsistance et des habitats uniques, mais affecteront aussi une précieuse culture de l’eau acquise durant des siècles.

C’est aussi un patrimoine que la communauté mondiale ne veut pas perdre et nous célébrons l’initiative du Forum Mésopotamien de l’Eau comme une opportunité de transmettre cette culture et de partager les connaissances.

Nous invitons les différentes organisations en Europe et dans le reste du monde à contribuer à cet événement important par tous les moyens possibles : participer au forum, aider à diffuser l’invitation ou produire des messages de solidarité.

european water movement

Signataires

European Water Movement
Plataforma en Defensa de l’Ebre
Initiative K136
Red Agua Publica
Xarxa per una Nova Cultura de l’Aigua
Plataforma contra la privatización de Canal de Isabel II
Coordination Eau Bien Commun France
Crvena
France Libertés
Odbranimo reke Stare planine

Voir aussi