Les Irlandais devraient recevoir leur première facture d’eau au mois d’avril 2015. Jusqu’alors, ils payaient l’eau courante indirectement via l’impôt sur le revenu. Mais cette mesure suscite la colère des Irlandais, fatigués de ces années d’austérité.

En novembre 2014, une première mobilisation avait abouti à des concessions du gouvernement, notamment à une baisse de la tarification de 400€ à 160€ par an et par foyer. Mais cela n’a pas suffi : à la fin du mois de janvier 2015, environ 50.000 personnes sont descendues une nouvelle fois dans les rues.

D’autres actions ont été menées contre les compteurs d’eau : des appareils ont été vandalisés, des installateurs séquestrés, et des réunions d’Irish Water, agence semi-publique mandatée par l’État pour mener à bien cette réforme, perturbées.

Les manifestants appelaient à la démission du Premier Ministre Enda Kenny. Car au-delà de l’accès à l’eau, les Irlandais se mobilisent contre l’austérité, les coupes budgétaires ou les privatisations. D’après Libération, des manifestants scandaient « Pas question de payer, les banques sont renflouées ».

Pour l’instant, le gouvernement ne fléchit pas. Toujours selon Libération, un porte-parole a déclaré qu’il n’y aurait « absolument aucun changement dans la position du gouvernement ».


Photo : L’humanité.fr

Voir également