lettre information N5

Lancée par Alexis Tiouka, juriste amérindien de Guyane, la newsletter compte parmi ses rédacteurs Marion Veber et Leandro Varison de France Libertés et Marine Calmet de l’association Nature Rights. L’ambition est de diffuser, de manière horizontale, les actualités liées au respect des droits des Peuples Autochtones de Guyane.

La newsletter est née d’une conviction, celle qu’il est nécessaire aujourd’hui d’encourager la circulation des informations relatives aux droits des peuples autochtones. Pour cela, elle s’appuie sur des expertises qui clarifient les enjeux relevant des revendications des peuples autochtones dans le but d’éclairer les prises de décision autour de ces sujets. A terme, nous espérons que cette démarche aboutira à la création d’un réseau juridique et associatif large, et, ainsi, au renforcement des connaissances juridiques des communautés et individus autochtones.

Je m’abonne à la lettre d’information

 

Au sommaire de cette lettre d’information n°5 (mars 2019)

  • Montagne d’or : procédure devant le comité pour l’élimination de la discrimination raciale (CERD)
  • Fiche pratique : le mécanisme d’experts sur les droits des peuples autochtones (MEDPA)
  • Le premier ministre Edouard Philippe se positionne pour les droits des peuples autochtones
  • Réponse écrite de la ministre des outre-mer suite a la question de la sénatrice Esther Benbassa sur la restitution des 400 000 hectares
  • Biopiraterie sur le couachi : un recours déposé

Télécharger la lettre d’information n°5

Retrouvez ici l’intégralité des lettres d’informations sur les peuples autochtones de Guyane.

Voir aussi