Alice Richomme, ancienne volontaire en service civique à France Libertés sur la problématique de l’extractivisme, publie un excellent édito pour l’Institut des Hautes Études de l’Amérique latine.

Dans cet article intitulé « L’isolement des défenseurs des droits humains et de l’environnement dans la lutte contre l’extractivisme », elle décortique le système extractiviste qui met à mal tant de territoires et populations partout sur la planète et notamment en Amérique latine.

Elle nous rappelle les chiffres effrayants relatifs aux assassinats des défenseurs des droits humains et de l’environnement qui sont d’autant plus forts chez les populations autochtones et l’impunité de ces crimes commis par les entreprises avec parfois la complicité des États. Alice Richomme revient aussi sur les batailles juridiques que les entreprises mènent pour protéger leurs intérêts économiques et perpétuer leurs activités coûte que coûte. Elle interroge donc sur l’extractivisme en tant que modèle de société actuel. Enfin, elle pointe du doigt un enjeu de taille à l’heure de la ‘croissance verte’ et des technologies dites ‘propres’ qui impliquent bien souvent l’exploitation de ressources naturelles. Elle dénonce la pauvreté des réflexions sur cette question et nous invite à nous y pencher activement.

Bonne lecture !

Voir aussi