Le Maca est considéré comme une plante revitalisante, tonifiante, facilitant la consolidation des fractures, régularisant les règles et surtout aphrodisiaque chez la femme comme chez l'homme. Cette dernière propriété "supposée" a bien sûr attiré la convoitise de compagnies occidentales spécialisées dans les "compléments alimentaires", le marché de l'aphrodisiaque étant très lucratif.

En 2010, plusieurs brevets sur le Maca furent annulés par l’Office Européen des Brevets (OEB), après une action de la Commission Nationale Péruvienne contre la Biopiraterie.

 
 
 
 
 

Voir aussi