Muriel Perez, ancienne membre de l’équipe de la fondation Danielle Mitterrand, publie un livre sur l’accession au pouvoir de Jair Bolsonaro au Brésil. Témoignage.


Il y a un an, l’organisation d’un festival de cinéma m’a amenée à retourner au Brésil. J’y ai vécu il y a quelques années et j’y fais de nombreux allers-retours depuis 2012. Mais, arrivée quelques jours avant l’élection présidentielle qui a vu Jair Bolsonaro (surnommé o Coiso par ses opposants) conquérir le pouvoir, je me suis très vite rendu compte que ce voyage ne serait pas comme les autres.

Je suis rentrée à Paris avec le besoin de témoigner de ce moment si particulier que je venais de vivre de l’intérieur, grâce à mes amitiés brésiliennes. En rassemblant les notes et les photos de mon voyage, je voulais saisir ce moment où l’extrême-droite a été portée démocratiquement au pouvoir de la 9e puissance économique mondiale.

O Coiso – La Chose est le recueil de ces impressions. À travers les photographies prises pendant ces 38 jours passés dans le Nordeste et des extraits de mon journal de bord, se superposent une énergie toute brésilienne, la stupeur face à l’horreur qui se déploie de jour en jour et l’espoir d’une force résistante et créative.

Le livre

o coiso la choseAprès mon voyage en 2018, les notes et les images que j’avais prises se sont transformées en livre grâce au précieux travail de coordination éditoriale de mon amie d’enfance, Coline Fontaine, et au graphisme de Juliette Gelli.

L’ouvrage compte 104 pages au format 21,5 x 15 cm et 23 photos en noir et blanc. Écrit à la base dans un mélange de français et de portugais, le texte est maintenant entièrement bilingue.

Il est possible de pré-acheter le livre en ligne avant le 6 décembre.

À propos de l’auteure, Muriel Pérez

Après des études en sciences politiques et trois années à travailler dans le développement international, dont un Service Civique au sein de la Fondation Danielle Mitterrand – France Libertés, je me dédie depuis 2015 à la valorisation de cinéastes indépendants, en tissant des liens entre deux continents que je connais bien pour y avoir habité : l’Afrique et l’Amérique latine.

En parallèle, où que j’aille, j’ai toujours avec moi le Minolta SRT 201 de mon grand-père, un petit carnet et un crayon bien taillé.

Une édition indépendante

Nous avons fait le choix d’une édition indépendante pour ce livre au contenu hors-format issu d’un travail à 6 mains et nous comptons donc sur votre participation pour faire de ce projet une réalité. Parlez-en autour de vous à tous celles et ceux qui sont intéressé.e.s par le Brésil, la photographie, les récits de voyages, la politique et autres curieux.ses en tout genre !

o Coiso – L’exposition

Pour célébrer ensemble la sortie du livre et vous remettre les ouvrages pré-commandés, nous vous invitons le jeudi 12 décembre de 19h à 22h, à la galerie du Floréal Belleville, 43 Rue des Couronnes, 75020 Paris.

Ce sera aussi l’occasion de fêter le vernissage de l’exposition de tirages grands formats d’images et de textes issus du livre, qui se poursuivra jusqu’au 5 janvier 2020.

Voir aussi