Un immense merci !

Cette somme va nous permettre de couvrir nos frais de justice et de ne pas amputer nos activités d’appui aux victimes de coupures d’eau illégales.

Le procès a été renvoyé au 18 octobre 2018. Nous avons donc plus d’un an pour préparer notre défense et faire entendre la voix de la société civile.

En attendant, nous poursuivons nos efforts pour la protection des personnes en situation précaire et pour que chacun puisse vivre dignement chez lui. Nous attendons deux nouveaux jugements dans les prochains jours pour coupures d’eau illégales contre Veolia. Nous vous tiendrons informé-e-s de nos actions.

Notre démocratie n’est réelle que si nous pouvons nous exprimer. Nous comptons bien la faire vivre coûte que coûte. Quoi qu’il arrive, ensemble, « On ne se taira pas » !

On ne se taira pas

Voir aussi