Positionnement

« Les droits de l’homme et le respect des peuples ne seront jamais une priorité tant que la recherche du profit à tout prix et l’accumulation des richesses seront au cœur des décisions politiques. » Danielle Mitterrand

Depuis sa création en 1986, France Libertés œuvre pour faire reconnaître et respecter les droits des peuples à travers le monde.

Ce travail s’est d’abord concrétisé à travers un soutien aux luttes des peuples opprimés, des minorités non représentées par les États et tous ceux qui n’avaient pas voix au chapitre. France Libertés s’engage ainsi pour les Tchétchènes, Kurdes, Touaregs, Quechua, Rom, Karen, Tibétains, Maya, Peuls, Mapuche, Sahraouis, Timorais, Chiapanèques …). Grâce à son statut consultatif auprès des Nations Unies, France Libertés partage sa tribune avec les peuples qui souhaitent dénoncer le refus des États de reconnaître leurs droits politiques, civils, sociaux et culturels. En parallèle, nous soutenons des projets de terrain en aide aux populations opprimées (reconstruction du système éducatif au Cambodge, assistance médicale aux réfugiés birmans au Bangladesh, centres de santé au Népal, aide humanitaire au Kurdistan irakien…).

Devant l’émergence de graves conflits socio-environnementaux partout sur la planète, France Libertés donne désormais la priorité aux droits des peuples autochtones à disposer de leurs richesses, face à un système dominant destructeur de leurs ressources naturelles, cultures et modes de vie traditionnels. Estimés à environ 370 millions de personnes, les individus regroupés sous le terme de peuples autochtones représentent 5% de la population mondiale. Présents dans plus de 70 pays, ces peuples parlent près de 5000 langues. Ils occupent 22% des territoires mondiaux où l’on retrouve 80% de la biodiversité mondiale.

Ces peuples, très divers, font face à de nombreuses menaces mettant à mal leurs modes de vie et bafouant leurs droits. Ils subissent de graves violations de leurs droits humains fondamentaux, à commencer par celui à la vie (eau, alimentation, santé), le droit à l’autodétermination et à la souveraineté sur leurs terres, territoires et ressources naturelles (accès, libre disposition, développement). Afin de faire cesser ces innombrables violations, nous soutenons le plaidoyer de ces peuples sur la défense de leur environnement, leur participation à la prise de décisions concernant leur territoire et aux décisions politiques et économiques.

Il est toutefois très réducteur de les voir simplement comme des victimes. Les peuples autochtones se mobilisent fortement pour protéger leurs territoires, valoriser leurs cultures et faire respecter leurs droits. Ils agissent depuis plusieurs années jusque dans les instances internationales pour dénoncer les violations de leurs droits mais aussi pour y porter leurs solutions face aux grands défis actuels, au premier rang desquels le changement climatique.

Pour France Libertés les visions autochtones dans leur diversité et leur richesse sont, dans le contexte actuel, des outils de lutte. Les peuples autochtones peuvent nous inspirer, en défendant traditionnellement les ressources comme relevant d’un bien commun dont la gestion relève du groupe entier, en exigeant le droit à l’autodétermination, à la consultation, au consentement, et en refusant la marchandisation du vivant.

Nos actions

Plaider à l’ONU

France Libertés utilise son statut consultatif à l’ONU pour dénoncer les violations de droits humains et pour relayer les revendications et messages des peuples autochtones. Dans la mesure du possible, France Libertés donne directement la parole aux peuples au sein des organes de l’ONU pertinents en finançant ou facilitant leur venue.

Parmi les points fréquemment mis en avant par France Libertés au sein des Nations Unies se trouvent les grands projets (barrages, projets extractivistes) et la protection des savoirs traditionnels des peuples :

France Libertés participe à l’Instance permanente des Nations Unies sur les questions autochtones. La session de 2017 marquait les 10 ans de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones.

Sensibiliser

France Libertés sensibilise le grand public aux enjeux autour des peuples autochtones. En plus d’attirer l’attention sur les menaces pesant sur eux, France Libertés souligne la richesse que constituent leurs cosmovisions et savoirs traditionnels. Cela passe par la publication de brochures et d’articles, l’organisation d’événements, la mise en œuvre de campagnes ou encore un travail de relations avec la presse pour faire grandir ces questions.

Exemple d’actions organisées :

  • Mise en œuvre d’une campagne internationale Peace for jummas avec plusieurs partenaires
  • Intervention lors de la soirée Peuples autochtones – Water is life ! organisée par le CSIA-Nitassinan en mars 2017
  • Co-organisation avec le CRID et le CEDIDELP du Séminaire Enjeux et rôles des peuples autochtones dans les mobilisations sociales et environnementales en mars 2017.
  • Mise en œuvre lors de la COP21 à Paris d’une flotille autochtone sur le Bassin de la Villette pour rendre visibles les messages des peuples autochtones au sujet du changement climatique
  • Réalisation de vidéos comme celle-ci réalisée durant la COP21 Vivre à la manière des peuples autochtones
  • Participation à la conférence de presse sur les violences dont sont victimes les Guaranis Kaiowa du Brésil
  • Interview radio autour des droits des peuples autochtones face aux grands barrages en Amazonie brésilienne.

Otoktonia, un jeu collaboratif sur les peuples autochtones

France Libertés en association avec l’association Les Petits Citoyens et la fédération Léo Lagrange a créé un jeu collaboratif sur les peuples autochtones intitulé Otoktonia. Evoluant sur un plateau représentant le monde, les joueurs tentent de déjouer les menaces qui s’abattent régulièrement sur la planète et ses habitants (changement climatique, destruction des forêts, agriculture intensive, discrimination…) et reçoivent pour cela l’aide des peuples autochtones et de leurs savoirs. Le but est d’arriver à la fin du 7ème tour sans que la Terre ait succombé sous les menaces, et en ayant activé le plus possible de savoirs traditionnels des huit peuples autochtones du jeu (Inuit, Maasaï, Kanaks, Pygmées, Munduruku, Mapuche, Mentawaï et Jummas).

Le but est  d’ouvrir enfants et adultes à la thématique des peuples autochtones. Par ce jeu, France Libertés montre que ces peuples sont d’une grande aide dans la lutte contre les nombreux défis auxquels le monde fait face, notamment par le biais de leurs savoirs traditionnels et cosmovisions particulières. Ils sont des acteurs à part entière dans la recherche de solutions et propositions d’alternatives aux systèmes en vigueur. Chaque joueur, à travers les nombreuses cartes et plateaux très travaillés sur le plan esthétique, peut en apprendre plus sur « son » peuple autochtone,  les menaces auxquelles il est confronté et ses moyens d’actions.

Le jeu est présenté dans cette vidéo et peut être acheté sur notre boutique. Le site internet http://otoktonia.org/ permet de trouver des informations plus fournies sur ce jeu et les peuples autochtones représentés dedans.

Actualités