Au centre du Chili, dans la province du Choapa, s’est implanté il y a 10 ans le troisième plus grand réservoir de déchets miniers du monde. Cette mine se trouve sur le territoire de la communauté rurale de Caimanes. Pour mieux comprendre les enjeux de cette exploitation et les conséquences sur l’environnement et la population, France Libertés propose un webdocumentaire, véritable chronique d’un territoire sacrifié.

Elif Karakartal, anthropologue, documentariste et réalisatrice du webdocumentaire, répond aux questions de Philippe Boury pour Écolodio.

portrait elif karakartal« Lexploitation du cuivre génère énormément de déchets. L’entreprise minière a décidé au début des années 2000 d’entreposer ces déchets dans une vallée fertile, en forme de cuvette. Il a suffi de construire un mur de contention pour barrer les entrées de la vallée et d’amener les déchets miniers qui sont composés de beaucoup de produits toxiques, de métaux lourds. […]

L’entreprise minière, en s’implantant en amont, a bloqué le cours des eaux. Avec le tarissement de la rivière et des affluents, les agriculteurs ont dû pour la plupart cesser leur activité. Donc on a vraiment un bouleversement total de l’économie, et du social. »

Partie 1 :
Partie 2 :

Toutes les chroniques de France Libertés à retrouver sur Ecolodio.com

ecolodio logo

Voir aussi