Marion Veber, responsable des programmes à la Fondation Danielle Mitterrand, répond aux questions de Philippe Boury sur Radio Fréquence Terre dans une émission consacrée au droit à l’eau proclamé par l’ONU le 28 juillet 2010.

Dans ce podcast Marion Veber revient sur la victoire de la reconnaissance du droit à l’eau par l’ONU. Cette reconnaissance a été possible grâce à la longue lutte menée par les militants et les associations, dont la Fondation Danielle Mitterrand, qui ont porté  ce message devant les décideurs des Nations Unies. Cependant, cette victoire n’est pas totale : encore aujourd’hui l’eau de bonne qualité n’est pas accessible pour tous. Ce constat est causé par plusieurs facteurs dont la marchandisation et privatisation de l’eau. Cette émission est l’occasion de se remémorer les actions de la Fondation Danielle Mitterrand et notamment sa bataille et sa victoire pour l’interdiction des coupures d’eau en France.

 

Marion Veber

 

« Ce droit n’a pas remis en question le statut de l’eau, à savoir une vision purement économique. […] Aujourd’hui, de plus en plus de droits humains sont conditionnés à la capacité de payer. J’ai droit à l’eau si je peux payer ma facture d’eau. […] On pourrait tout à fait être dans une autre démarche. Certains territoires, certaines villes, sont dans cette démarche où c’est la collectivité qui prend en charge les litres d’eau qui correspondent vraiment aux droits humains.« 

 

 

 

 

Écoutez les podcasts :

1ère partie :

2ème partie :

 

Toutes les chroniques de la Fondation Danielle Mitterrand à retrouver sur Fréquence Terre.

Fréquence terre

Voir aussi