Depuis 30 ans, la Fondation France Libertés soutient des projets de terrain un peu partout sur la planète. Objectif : offrir un soutien opérationnel et juridique à des associations locales qui œuvrent pour le droit à l’eau et contre les activités extractives.

Depuis 2017, ce sont quatre combats qui ont ainsi été aidés en Équateur, en Uruguay, en Afrique sub-saharienne et aux États-Unis, autour des trois valeurs de la Fondation, sensibiliser, plaider et agir.

Justine RicherJustine Richer, chargée de programme « Eau, bien commun » à France Libertés répond aux questions de Philippe Boury pour Écolodio.

Le modèle extractiviste se développe de plus en plus pour assouvir la croissance économique, notamment de pays désormais émergents comme la Chine. Et c’est également à cause de la prolifération d’accords commerciaux libéraux comme l’Alena qui facilite l’accès aux hydrocarbures non conventionnels, comme le pétrole le gaz de schiste ou les sables bitumineux.


Toutes les chroniques de France Libertés à retrouver sur Ecolodio.com

ecolodio logo

Voir aussi