Et si nous construisions des communes plus écologiques, solidaires et démocratiques ? Face au dérèglement climatique, à la croissance des inégalités, à la crise de la démocratie, de nombreux citoyens en appellent à un changement de société. Et ce changement peut s’opérer dès les municipales de 2020.

C’est le pari que fait le Collectif pour une Transition Citoyenne. 27 mouvements, dont France Libertés, ont lancé le Pacte pour la Transition à destination des futurs candidats, pour peser sur les orientations de leurs programmes.

Justine RicherJustine Richer, chargée du programme « Eau, bien commun » à la Fondation France Libertés, répond aux questions de Philippe Boury pour Fréquence Terre.

« Il y aura un suivi de la part du collectif pour une transition citoyenne pour vérifier que ces trente mesures sont en voie d’application dans les villes désireuses d’agir pour une transition écologique solidaire et démocratique. C’est une démarche d’agir localement, plutôt que globalement, de responsabiliser les citoyens et surtout de leur donner la possibilité de se mobiliser et d’agir à une échelle qui leur parle, qui est l’échelle de leur commune ».


Toutes les chroniques de France Libertés à retrouver sur Fréquence Terre

Logo Frequence terre

Voir aussi