Pourquoi cette initiative citoyenne ?

Pour  rappeler simplement  que l’eau et l’accès à l’eau ne sont pas des marchandises.
Pour réaffirmer que l’eau relève du domaine public et doit demeurer un bien commununiversel.
Pour renforcer enfin le rôle des citoyens et de la société civile dans la gouvernance et la gestion de l’eau.

En réunissant plus d’1 500 000 signatures de tous les pays européens, nous pourrons exiger des institutions européennes qu’elles fixent des objectifs contraignants aux états pour :

•    Des services d’eau et d’assainissement garantis pour tous en Europe.
•    S’opposer à la libéralisation des services de l’eau.
•    Un accès universel (mondial) à l’eau et à l’assainissement.

Parce que la Ligue de l’enseignement et France Libertés sont convaincus de l’importance de la démocratie participative et du rôle du mouvement social dans les questions de société,  elles  se mobilisent activement pour ce choix citoyen qui doit créer demain les conditions d’une Europe plus solidaire, réellement sociale et non soumise au seul marché.


Il y va de notre avenir à tous, citoyens d’Europe. Engageons-nous par une signature
!

Voir aussi