En plus de 30 ans, la fondation a réalisé des projets très divers, de la lutte contre le sida, contre le racisme ou le nucléaire en passant par les combats pour l’eau bien commun, la reconnaissance des peuples autochtones, l’appui aux jeunesses kurdes ou aux mouvements sociaux. Un élément fondamental sous-tend toutes nos actions : la défense du vivant dans toute sa diversité. Permettre à la vie de reprendre ses droits, de s’exprimer, de s’élever pour les humains ou pour les autres êtres vivants, à la biodiversité de foisonner, de se retrouver partout et sous toutes les formes possibles… C’est le sens premier de notre engagement.

C’est pourquoi nous agissons au quotidien pour l’eau, élément vital de tout organisme, nous mettons en lumière ceux qui protègent le vivant, en premier lieu les peuples autochtones et nous nous attachons, chaque jour, à faire entendre ceux qui combattent pour que leurs différences puissent exister et nous protègent de la pensée unique.

C’est également, au fond, ce qui unit les différents mouvements qui émergent. Ces jeunes qui se mettent en grève et descendent dans la rue, ces personnes qui se mobilisent pour stopper les grands projets inutiles mais aussi pour faire revivre des territoires, pour accueillir les personnes que le système dominant exclue, ceux qui ravivent les cultures… se rebellent aujourd’hui pour dire oui au vivant et à sa diversité !