johad

La Coordination Eau Ile de France et la Fondation France Libertés ont accueilli en mars à Paris Rajendrah Singh, lauréat du prix de Stockholm de l’eau en 2015 et président de Tarun Bharat Sangh, PV Rajagopal, fondateur et président de Ekta Parishad, organisateur de la marche internationale vers Genève pour un monde plus juste en 2020 et deux partenaires ayant préféré rester anonymes.

Ces quatre défenseurs du droit à l’eau en Inde ont pu sensibiliser les citoyens français par des prises de paroles éclairées. La semaine a été riche en rencontres avec la société civile, entre autres avec le réseau du CRID et la Fédération Léo Lagrange.

Celui que l’on nomme « waterman » en Inde tant il a œuvré pour restaurer le cycle de l’eau au Rajasthan a ainsi pu nous partager son expérience et notamment la technique ancestrale de la johad, qui permet le stockage d’eau de pluie.

Nos partenaires indiens ont rappelé que le droit à l’eau est encore un combat. En Inde notamment, Veolia menace et tente de s’étendre par la privatisation de ce commun.

Voir aussi