Du 13 au 17 mars 2018, France Libertés sera présente au Forum Social Mondial (FSM) de Salvador de Bahia, pour y aborder la question des violations des droits des peuples autochtones et du droit à l’eau perpétrées par les industries extractives.

Elle s’intéressera tout particulièrement au cas de la rupture du barrage de déchets miniers de Mariana (Minas Gérais), ayant occasionné en 2015 le déversement de millions de mètres cubes de boues rouges toxiques dans la vallée du Rio Doce.

Source de vie, de culture et de spiritualité pour le peuple Krenak, le fleuve a subi des dégâts et pollutions irréversibles, mettant en péril le mode de vie et l’identité de ce peuple vivant sur ses rives. Pourtant, deux ans après le crime, aucune réparation n’a été faite, et Samarco – la compagnie incriminée – n’a toujours pas été inquiétée, ni par la justice, ni par les pouvoirs publics brésiliens.

C’est pour mettre en lumière cette injustice que France Libertés organisera, conjointement avec des représentants Krenaks, une conférence le 15 mars 2018, à l’occasion du FSM de Salvador de Bahia.

Resister c'est créer FSM 2018

Voir aussi